Un plongeon dans l'univers de la magie... Dans notre école, apprenez à maîtriser un des quatre éléments, et devenez un vrai sorcier !


Le forum est actuellement en reconstruction, nous demandons aux membres d'être patients jusqu'à l'aboutissement de nos efforts. Les inscriptions sont néanmoins toujours ouvertes !

    Kendra Dephalys, Directrice de poigne...

    Partagez
    avatar
    Kendra Dephalys
    Aera
    Aera

    Féminin Sagittaire Nombre de messages : 223
    Age : 32
    Profession : Principale, Employée du Ministère de la Magie

    Kendra Dephalys, Directrice de poigne...

    Message  Kendra Dephalys le Mar 16 Aoû 2011 - 22:39


    Kendra Dephalys




    << La vie est un perpétuel combat...>>


    Identité

    Nom : Dephalys
    Prénom : Kendra
    Surnom : La Tornade (seuls ses proches ou ceux qui l'ont connu étant jeune  connaissent ce surnom)
    Âge : 29 ans
    Nature : Sorcière
    Matière enseignée ou Profession : Principale de l’Element Académie, Employée du Ministère de la Magie
    Pouvoirs spéciaux : Se métamorphose en chouette blanche
    Particularité : Sa joie de vivre ? (humour)
    Demande des clés : Chambre n°8


    Physique

    Avec 1m70 et une apparence aussi élégante qu’effrayante, Kendra inspire soit une crainte soit un certain respect dans le meilleur des cas. Elle possède une longue chevelure tellement noire qu’on peut y apercevoir des reflets bleus, faisant ressortir son teint de peau très pâle. Un visage aux traits fins, des yeux bleus clairs et des lèvres épaisses et rouges la rendent séduisante. Même si elle est plutôt grande, cela n’affine pas ses formes charnues, qu’elle cache souvent sous des vêtements sombres. La peau de Kendra est marquée par son histoire, que ce soit avec des cicatrices, des piercings ou des tatouages, qu’elle n’exhibe que très rarement (excepté ceux qui sont aisément visibles). En plus d’un physique étrange, la jeune directrice joue de son aspect effrayant avec un look punk rockabilly et gothique.


    Caractère

    Depuis son enfance, Kendra a gardé une image très froide au premier abord. Elle ne dégage pas forcément de la sympathie et ne semble pas vouloir se débarrasser de la gêne et de la sensation de mal-être qu’elle peut occasionner chez les personnes qu’elle côtoie. C’est grâce à cette apparente froideur et à la fermeté qu’elle s’applique à imposer dans l’Académie qu’elle obtient le respect de son entourage. Une attitude souvent incomprise par les élèves mais qui a pour but de les tirer vers le haut. Elle n’est donc pas un bloc de glace et se soucis particulièrement de la vie au sein de l’Académie, même si elle n’y est pas souvent présente, en raison de son statut au Ministère de la Magie. Kendra peut également se montrer plus docile et amicale avec ses proches ou certaines personnalités, du moment qu’on n’abuse pas de sa patience. Garde à celui qui aura choisi de s’attirer les foudres de la jeune directrice, car il ne tarderait à comprendre à quel point elle peut être désagréable. Kendra étant un sang chaud et une personne très franche, elle ne pèse pas ses mots et se moque de l’impacte que ceux-ci peuvent avoir sur les autres. Ce qui lui a d’ailleurs valu à la fois son poste au Ministère et parallèlement quelques ennemis. Contrairement à sa prédécesseuse, Kendra est très à l’aise dans son rôle de Principale et sait exactement ce qu’elle doit faire et quand. Elle ne laisse aucune place à l’improvisation et mène la barque d’une poigne de fer.


    Histoire

    Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Kendra a toujours vécu à l’orphelinat. Parfois en familles d’accueil, elle a passé le plus clair de son enfance à arpenter les couloirs de la grande bâtisse qu’elle comparerait aujourd’hui à une prison. Situé en Maine et Loire, prêt de Saumur, l’orphelinat religieux n’accueillait que les jeunes sorcières et était dirigé par des sœurs catholiques. Kendra y avait été déposée alors qu’elle n’était qu’un nourrisson et ne connu jamais sa famille biologique. Même en grandissant, alors que d’autres partaient découvrir leur passé, Kendra ne ressentit jamais ce besoin, n’accordant aucune importance à ses racines. Pour elle, sa seule famille était l’orphelinat. Des liens très forts s’étaient tissés entre les jeunes orphelines, qui se considéraient comme des sœurs. Du moins, entre celles qui n’ont pas eut la chance d’être adoptées. De manière générale, les couples qui venaient à l’orphelinat repartaient avec un bébé ou bien une jolie petite fille qui présenterait bien sur les photos. Malheureusement pour la fillette et ses amies, elles ne faisaient parti d’aucune de ces deux catégories. Kendra ressemblait à un cadavre en surpoids, Lise avaient une tignasse rousse indomptable et des boutons et Sandra était très maigre et binoclarde. Rien qui donnait envie aux jeunes époux de faire l’une d’entre elles leur protégée. Pour se souvenir de leur enfance à l’orphelinat, les sœurs avaient proposé aux fillettes de tenir un journal, dans lequel elles écriraient tous les détails de leur vie…

    « Cher journal,
    Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’ai neuf ans. Comme chaque année, les sœurs m’ont offert un œuf de chocolat géant. Trop bien, mais il ne m’a fallu que dix minutes pour l’engloutir. Moi j’aurai bien voulu recevoir les rollers qu’on a vus dans la boutique l’autre jour avec Lise. Dommage que j’ai dépensé tout mon argent de poche en bonbons… »

    « Cher journal,
    Aujourd’hui j’ai douze ans. Pour mon anniversaire, j’aimerai un amoureux. Mais enfermée dans la prison on ne voit jamais de garçons, sauf à l’école. Heureusement que Sandra a trouvé un trouvé un trou dans la clôture, comme ça on fait des ballades la nuit avec les copines et parfois, il y a des garçons mignons… »

    « Cher journal,
    Aujourd’hui je viens d’avoir quatorze ans et bonne nouvelle, j’ai enfin eu le droit à mon paquet de clopes, ça fait un mois que Lise me le devait. En même temps, notre argent de poche ne suffit pas, les sœurs sont trop radines ! Mais Sandra m’a parlé d’un plan pour gagner des sous rapidement. Il parait qu’il existe des concours de Magie élémentaire et que si on gagne, on peut se faire un paquet de fric ! Les sœurs ont dit que s’était illégal à notre âge, mais tempi, je veux tenter le coup... »

    « Cher journal,
    Aujourd’hui j’ai encore gagné le concours de la soirée. La fille du feu qui était en final avec moi était une coriace, mais je l’ai eu. Sandra n’arrête pas de me répéter que je suis la plus forte après chaque compétition. Mais je sais que c’est uniquement pour que je lui offre une part du gain, Lise me l’a dit. Pour ce qu’elle en fait de toute façon, tout part dans les fringues. Mais c’est ma sœur, alors je fais comme si de rien était. Ce qui m’énerve, c’est que le public parie sur nous, comme sur des animaux et que si on leur fait pas gagner le jackpot, ben on peut se faire défoncer à la sortie quand on court pas vite.
    Par contre, Les sœurs commencent à se douter de quelque chose. L’autre jour, alors que j’étais en train de compter le pactole que je cache toujours sous mon lit, y’en a une qui est rentré dans le dortoir. Même si je me suis dépêché et que j’ai tout caché, ça se voyait qu’elle se méfiait. Mais je les connais les sœurs, elle doit surement croire que c’est un secret « d’ado», donc elles ne m’emmerderont pas temps qu’elles ne découvriront pas l’argent. En plus, je commence à être célèbre, c’est plutôt cool ! »

    « Cher journal,
    Aujourd’hui après le combat, j’ai saigné du nez pendant dix minutes, comme la dernière fois. Comme Lise insistait, je suis allé voir le docteur en douce que j’ai payé avec mon fric. Après m’avoir examinée de partout, il m’a dit que c’était mauvais pour mon corps de seize ans de solliciter ses pouvoirs de manière aussi intensive et que je devais me reposer. Pfff, n’importe quoi. J’arrêterai ni la compet de Magie, ni le la danse, c’est tout ce que j’ai ! Déjà que je me casse le cul à aller dans des endroits glauques qui acceptent que des mineurs fassent des concours, pour mettre de l’argent de côté. Au moins, j’aurai une bonne retraite quand je serai vieille… »


    Mais voilà, le jour de ses dix-sept ans ne fut pas comme ses anniversaires précédant. Bien sûr elle reçut son œuf en chocolat, mais la soirée de compétition fut bien différente. Ce soir là, il y eut une foule inhabituellement dense dans l’arène. Tout le monde criait le nom de son champion et Kendra avait même droit à sa banderole géante « Kendra la Tornade ! ». L’adolescente était devenue très populaire dans le milieu de la nuit. Comme toujours, une loge qui se voulait prestigieuse avait été dressé tout en haut de l’arène, au dessus des « animaux ». C’est là que se jouait les plus gros paris, entre les riches hommes de la région, parfois même du pays en fonction de la popularité des concurrents. Cette nuit là, la loge était remplie de fortunés dont quelques européens, c’était le soir ou il fallait gagner. Kendra entamait son dernier combat, en finale avec un jeune garçon qui contrôlait la terre avec beaucoup de maîtrise. Malgré la difficulté imposée, elle fut une fois de plus proclamée vainqueur de la soirée. La foule en délire confirma la consécration de la jeune femme. Un moment de gloire qui la faisait toujours rêver, avant de revenir à sa vie d’adolescente misérable.
    Mais cette nuit là, elle n’eut pas le temps de retrouver la prison de son enfance. Alors qu’elle s’apprêtait à sortir des vestiaires, un homme passa la porte et se posta devant elle. Il portait un costard de marque, une chemise blanche impeccable et une moustache finement taillée. Il était fin et avait une posture très élégante. Kendra n’aurait jamais pensé que c’était vieillard, s’il n’avait pas ses cheveux blancs soigneusement tirés en arrière par du gel.

    *Un riche de la loge !*

    L’adolescente était surprise de cette proximité que celui-ci s’autorisait en pénétrant dans un lieu fréquenté par des voyous.

    - Bonsoir Kendra. Je vous ai vu combattre ce soir, vous avez une très belle maîtrise de l’air pour votre âge.

    Et en plus il la vouvoyait. Serait-elle devenue Princesse de l’Arène Miteuse ? Ou Rêne de la Sueur ? Surprise par tant de politesse et de compliments, l’adolescente ne sut quoi répondre.

    - Merci…

    Les sœurs lui avaient toujours répété d’être polie et élégante avec les autres, alors elle tentait d’appliquer la règle, malgré son caractère de cochon. Mais bon sang que voulait-il ?

    - Savez-vous qu’il existe des compétitions de Magie Elémentaire tout à fait légales, dans des lieux fréquentables et sécurisés ?

    Kendra ne put s’empêcher de ricaner nerveusement. De quelle planète venait-il ? Elle se contenta de lui répondre sèchement.

    - Ouai, le genre d’endroit où il faut être majeur et diplômée pour participer, je connais ! J’ai l’air de remplir un de ces critères ?

    Pendant qu’elle le haïssait pour sa prétention, le vieil homme s’apprêtait à lui offrir sa nouvelle vie. Nullement outré par l’insolence de la jeune fille et le sourire aux lèvres, il ajouta d’une voix posée.

    - Pas pour le moment non, en effet. Mais je peux vous offrir cela. Qu’en pensez-vous ?


    Bien évidemment, vous imaginez la suite de l’histoire… Kendra n’hésita pas une seconde à suivre ce vieil homme qui se nommait Paul Dephalys. Celui-ci l’adopta pour sa dernière année avant sa majorité. Grâce à lui, la jeune femme eut son baccalauréat et entra dans une grande école de spécialisation à la Magie Elémentaire. Suite à cela, elle suivit un cursus pour devenir professeur.

    Alors qu’elle réalisait sa deuxième année en tant que professeur, elle reçut un courrier d’une vieille amie avec qui elle avait partagé beaucoup de sueur dans l’arène, Méléonaure Miley.

    « Ma bien chère Kendra,

    J’espère que tu es en bonne santé, que tu as arrêté les compétitions de rue et que tu as une belle vie. Tu vaux tellement mieux que toute cette vermine.

    Comme tu dois le savoir, je dirige l’Element Académie depuis qu’Archibald et parti. J’essaie de m’en sortir au mieux entre toute cette paperasse mais je t’avoue que j’ai bien du mal à y trouver mon compte. J’ai toujours voulu devenir artiste peintre et me voilà catapultée à un poste de responsabilité. Tout le monde ici est adorable et pense que j’en suis capable, mais personnellement j’en doute fort. Je ne suis pas faite pour cette vie, Archibald m’a surestimée. J’ai l’intention de retourner vers les miens en Angleterre, afin d’y enseigner l’Art Magique.

    Kendra, d’après mon souvenir, tu es une jeune femme forte et de poigne. Tu as fais des études de professorat, donc tu sais diriger. De plus j’ai appris que depuis peu tu travaille au Ministère de la Magie, félicitation !

    Je pense que personne d’autre que toi ne pourra diriger l’Académie comme elle le mérite. Je sais que ce n’est pas une offre que l’on devrait faire si facilement. Mais en souvenir de notre amitié, et si tu le souhaite bien entendu, je te lègue mon poste.

    Ton amie d’enfance,
    Amicalement,
    Méléonaure Miley »


    Je vous laisse deviner ce que Kendra a répondu…


    Animal de Compagnie

    Depuis le départ de Méléonaure, Kendra a récupéré sa chatte noire, Luna. Un de ses yeux est doré et l’autre est gris perlé



    Car nous sommes tous curieux

    Depuis combien de temps faites-vous du RP ? Depuis l'âge de 14 ans
    Quel est votre âge ? 21 ans
    Comment avez-vous connu ce forum ? Je l'ai créé ! Mouahahaha
    Et qu'en pensez-vous ?C'est le plus beau et le meilleur de tous ! (en toute objectivité bien sûr)
    D'où provient votre avatar ? Des artistes de deviantART qui font du très beau travail (j'ignore qui a réalisé les créations que j'ai utilisé pour Kendra)
    Avez-vous un double-compte ? Lequel ? Non, malheureusement je n'en ai pas le temps

    © Never-Utopia  code réalisé par Elricka et retouché par Krystale



    _________________

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 6:24