Un plongeon dans l'univers de la magie... Dans notre école, apprenez à maîtriser un des quatre éléments, et devenez un vrai sorcier !


Le forum est actuellement en reconstruction, nous demandons aux membres d'être patients jusqu'à l'aboutissement de nos efforts. Les inscriptions sont néanmoins toujours ouvertes !

    Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Partagez
    avatar
    Stanley Danvers
    ******
    ******

    Masculin Taureau Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Profession : Élève

    Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Stanley Danvers le Lun 7 Jan 2013 - 1:32

    *J'ai l'impression d'avoir vu cet arbre des dizaines de fois...*

    Stanley était complétement perdu dans cette sinistre forêt, tournant en rond depuis des heures. La nuit avait déja tombé depuis un bon moment et il ne possédait qu'une miniscule flamme dans sa main pour s'éclairer. Des ombres inquiétantes apparaissait sur les arbres baignés dans la douce lumière que procurait le feu. Le sorcier, lui, avait le regard fixe sa main, étant la seule chose rassurante dans cette forêt. Il s'était perdu bien malgré lui, cherchant désespérement son petit Sherlock qui s'était échapper d'un oiseau durant la journée. Une fois qu'il avait rattraper sa petite souris, il n'avait pu trouver un moyen de sortir de la forêt. Au moins, Sherlock dormait paisiblement dans le fond de sa poche, comme si rien ne s'était produit

    *Comment est-ce que je sors d'ici maintenant? Le couvre feu est sûrement passé, si on me retrouve ici, je suis un homme mort. Réflechit Stan, réfléchit*

    Il s'assit sur un vieux tronc d'arbre et soupira exagérement. Il était complètement terrifier et épuisé d'avoir marcher aussi longtemps. Stanley, n'était pas très courageux, avait de la difficulté à se promener dans cet obscurité sans avoir les mains tremblantes comme des feuilles. Le fait qu'il tremblait peut sembler tout à fait banale, mais il avait beaucoup de diffuculté à garder la flamme en vie à cause de cela. Il devait donc prendre le temps de ce calmer avant de reprendre la route. Sans trop tarder, il se releva, pensant aux dangeureux animaux qui pourrait se cachés ici. Les hurlements lointain ne présageait rien de bon pour lui. Il recula doucement et sentit son dos se heurter à quelque chose. Plus grand que lui, et qui ne ressemblait ni a un arbre, ni à une plante. Son coeur se mit à battre la chamade.

    *Pitié, faites en sorte que ce ne soit pas un animal dangeureux.*


    En se retournant, Stanley fut soulagé de constater la présence d'une personne qui semblait être un professeur. Il serait enfin sorti d'ici. Se sentiment fut cependant bref lorsqu'il vit le regard froid de l'homme en face de lui. Le sorcier resta figé pendant quelques secondes. Il se sentait intimidé et ne savait pas trop quoi dire pour expliqué sa présence ici. Il tenta un air confia puis dit:

    - Euh, j'étais pas perdu. Je me promenais tout simplement. Et... vous... n'avez pas à vous soucier de moi, je ne faisai que passer.


    Stanley savait que ce qu'il disait sonnait faux, très faux. Il voulu partir mais il était figé sur place. Pourquoi avait-il si peu confiance en vers le professeur devant lui?
    avatar
    Seth Haylan
    Aqua
    Aqua

    Masculin Nombre de messages : 9
    Profession : Maître des Potions

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Seth Haylan le Lun 7 Jan 2013 - 17:06

    Seth était sorti à l'extérieur, pour s'éloigner de ce tas d'incapables qui grouillaient dans l'académie, comme des fourmis dans leur fourmilière. À cette seule pensée, le professeur renifla, dédaigneusement. Il y avait déjà un moment que le couvre-feu des élèves était passé, et, par la même occasion, que Seth se promenait dans la forêt. Il est ici utile de préciser que Seth cherchait des ingrédients qui pourraient lui être utile, des crins de licornes pris dans les arbres, constituaient un très bon exemple. Bref, rien de paplpitant ne se passait, le Professeur marchait tranquillement, pestant, encore une fois, contre l'imbicilité du genre humain. Perdu dans ses pensées hargneuses, il n'avait point remarqué qu'il suivait de loin l'une de ces plaies de l'humanité, soit un élève... Jusqu'à ce que ce dernier se heurte contre lui, après avoir, vraisemblablement, reculé, poussé par la peur. Seth retroussa le nez. Un dédain profond l'envahit, accompagné de haine, d'arrogance et de froideur. Son menton était légèrement levé, ses traits s'étaient instantanément durcis et ss yeux, ses yeux devinrent froids, glacés. Ce fut donc un regard de profond mépris, à clouer sur place, qu'il jeta à l'élève lorsque ce dernier se retourna.

    -Euh, j'étais pas perdu. Je me promenais tout simplement. Et... vous... n'avez pas à vous soucier de moi, je ne faisai que passer.

    Un sourire mauvais étira les lèvres minces du Professeur. Il prit alors la parole, dans un murmure parfaitement audible, le ton de sa voix dangereusement doux, mielleux, à laisser un doute sur la suite des évènements...

    -Voyez-vous ça...

    Le Professeur se remit à marcher, décrivant lentement un cercle autour du pauvre élève, sa cape frottant sur le sol de la forêt, le bruit étouffé de ses pas troublant le silence soudain s'étant abattu sur eux.

    -Vous vous promeniez? Vous, terrifié au moindre petit craquement d'une branche sur le sol, vous vous promeniez tranquillement dans la forêt, alors que vous devriez déjà être sagement dans votre dortoir avec les autres imbéciles de votre espèce?

    Un horrible rictus remplaça le sourire qui éclairait sombrement le visage de Seth. Il se penchant vers l'élève, ne laissant que quelques centimètres de distance entre leurs deux visages. On ressentait une douce fureur commencer à bouilloner au plus profond de lui, mais il restait en apparence plus calme, plus froid que l'on aurait pu le croire. On sentait dans sa voix qu'il se délectait du plaisir d'avoir pris cet idiot la main dans le sac.

    -Soit vous me mentez, et vous vous êtes véritablement perdu, ne pouvant malheureusement regagner l'académie à temps, soit vous ne mentez pas, et vous avez volontairement défié l'autorité, en vous fichant éperdument du couvre-feu.

    Le Professeur fit une pause, ses lèvres et son visage affichant maintenant une expression presque neutre, à l'exception de ses yeux. L'ensemble se faisait plutôt effrayant, ne présageant rien de bon. Et en effet, Seth souriait intérieurement, de ce même sourire horrible, victorieux, dédaigneux qu'il affichait lorsqu'il coinçait un élève. Il reprit la parole, dans un murmure plus doux que jamais.

    -Et, voyez-vous, je crois que cela nous pose problème, car peu importe la version qui s'avèrera exacte, vous avez mal, très mal agi. Soit en mentant à un enseignant, soit en désobéissant aux règles.

    Seth se recula, croisant les bras. Il haussa un sourcil, la tête légèrement inclinée. Un sourire malveillant, un sourire en coin, étira ses lèvres minces et blêmes.

    -Évidemment, chaque évènement possède une explication, que j'aimerais d'ailleurs entendre, même s'il est toutà fait clair que vous êtes fautif dans votre arrogance, puisque vous vous croyez assez malin pour défier l'autorité.
    avatar
    Stanley Danvers
    ******
    ******

    Masculin Taureau Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Profession : Élève

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Stanley Danvers le Lun 7 Jan 2013 - 23:17

    *Et merde... Pourquoi est-ce que c'est toujours à moi que ce genre de truc arrive?*

    Stanley avait attentivement écouté le long sermon que le professeur lui avait fait. Il espérait trouver une faille afin de pouvoir se sortir du pétrin, cependant cette tentative fut sans succès. Peu importe les mots qui sortiraient de sa bouche, il aurait probablement un retenue. Le sorcier resta figé pendant quelques instants, réfléchissant tant bien que mal à un réponse. Ses pensées semblaient complètement dépourvue de sens alors qu'il ouvrit la bouche et tenta d'articuler quelque chose. Étant un très mauvais menteur, il décida de dire la vérité:

    - Euh je... Je cherchais ma souris, Sherlock.

    Stanley sortit le minuscule animal de sa poche et le tendit au professeur. Ne voyant aucune réaction de la part de celui-ci, il déposa Sherlock sur son épaule, où celui-ci resta paisiblement couché. L'élève regarda autour de lui, légèrement malaisé par la situation puis continua à bafouiller des excuses.

    - Il s'est fait poursuivre par un oiseau et j'ai tenté de le rattraper, mais cela m'a pris beaucoup de temps. Un fois que je l'ai rattraper, j'ai constaté que j'étais perdu

    Le sorcier réalisa alors le ridicule de la situation. Nouveau dans cette école, il se trouvait déjà dans une situation embarrassante en plein milieu de la nuit. De plus, le professeur en face de lui semblait de très mauvaise humeur. Jouant nerveusement avec ses mains, Stanley se rappela qu'il ne s'était pas présenté. Peut-être qu'un peu de politesse serait capable de faire changer l'homme d'avis.


    - Mon nom est... euh.. Stanley Danvers! Je viens tout juste d'arriver.

    L'élève se questionna soudainement de quoi avait-il autant peur. Ce n'était qu'un professeur après tout, que pouvait-il bien faire de mal? Et pour sa part, le pauvre sorcier n'avait rien fait de mal en soit! Il sentit une colère monter en lui puis ajouta:


    - Et vous, qu'est-ce qui vous emmènes ici? Vous n'avez rien mieux à faire que de venir sermonner un élève perdu? J'aimerais simplement sortir d'ici, et vous m'énervez royalement avec vos long discours sans sens. Donnez moi une retenue si vous voulez, je m'en fiche, je veux m'en aller.

    Stanley se renfrogna, pris de haine pour la personne qui l'empêchait de partir. Il n'était pas question qu'il se souci encore une seule seconde de ce qu'il pouvait bien penser


    avatar
    Seth Haylan
    Aqua
    Aqua

    Masculin Nombre de messages : 9
    Profession : Maître des Potions

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Seth Haylan le Mar 8 Jan 2013 - 0:42

    -Euh je... Je cherchais ma souris, Sherlock.

    Seth retroussa la lèvre imperceptiblement, moqueur. L'élève sorti le rongeur dans sa poche et le lui montra. Le Professeur ne broncha pas, continuant d'afficher une mine sévère, furieuse et Ô combien! supérieure à cette chose insignifiante que représentait l'étudiant.

    - Il s'est fait poursuivre par un oiseau et j'ai tenté de le rattraper, mais cela m'a pris beaucoup de temps. Un fois que je l'ai rattraper, j'ai constaté que j'étais perdu

    Des excuses. Encore et toujours des excuses, la seule chose que les faibles ont à leur portée. Il retroussa le nez, de cet air dédaigneux qui était souvent sien, lorsque confronté à de la vermine... et ce n'était pas la souris qu'il qualifiait de tel. Cet élève, de Fero, apparament, si l'enseignant distinguait bien les couleurs de son uniforme, n'était qu'un faible. Quel genre d'incapable se perdait en forêt pour retrouver une sale souris? Et que pouvait-il être, pour lui avoir ainsi menti, que pouvait-il être d'autre qu'un idiot arrogant imbu de lui-même?

    - Mon nom est... euh.. Stanley Danvers! Je viens tout juste d'arriver.

    Seth renifla. Comme s'il avait vraiment eu besoin de préciser son arrivée nouvelle! La tentative de gentillesse et de politesse ne calma pas le Professeur, au contraire, cela ne fit que l'irriter. Si cette vermine croyait le manipuler, l'adoucir avec des « monsieur » ou quelqu'autre formule de politesse, il se trompait. Il l'avait déjà défié en lui mentant, il était trop tard. Il allait sans dire que Seth avait sur-estimé les élèves de l'école...

    Puis, l'adolescent se fâcha:

    - Et vous, qu'est-ce qui vous emmènes ici? Vous n'avez rien mieux à faire que de venir sermonner un élève perdu? J'aimerais simplement sortir d'ici, et vous m'énervez royalement avec vos long discours sans sens. Donnez moi une retenue si vous voulez, je m'en fiche, je veux m'en aller.

    Seth s'avança un peu. Il inclina sa tête à droite, toisa l'élève, puis l'inclina à gauche. Il planta son regard glacial dans celui du jeune sorcier.

    -Mr... Danvers... Voyez-vous, j'ai des millions d'autres choses à faire que de perdre mon temps avec une plaie de l'humanité telle que vous, cependant, je vous ai surpris alors que je cherchais des ingrédients pour mes potions, les cours approchent et quelques éléments me manquaient. Puisque vous contreveniez au règlement, je n'avais donc d'autres choix que de vous réprimander... et je dois avouer éprouver un malin plaisir à remettre à leur place les incompétents comme vous. Surtout après avoir démontré à quelle point votre assurance vous rend arrogant et imbu de votre pauvre petite personne...

    Seth fit un pas de plus, collant presque son nez à celui de l'élève. Son expression était froide, il semblait en fait ne pas véritablement en avoir.

    -Puisque vous vous fichez d'avoir une retenue, je ne vous ferai pas la joie de vous en coller une. Vous sortirez également de cette forêt, car je n'ai malheureusement pas le droit de vous y laisser en pâture à toutes les dangereuses créatures qui la peuplent, mais croyez-moi, vous regretterez de ne pas avoir simplement fait le deuil de votre saleté de rongeur.

    Le professeur Haylan sourit, d'un sourire ne laissant rien présager de bon, puis se redressa.

    -Vous vous voyez donc dans l'obligation de me suivre... et je vous conseille vivement de rester derrière moi et de ne pas tenter de fuir, de quelque manière que ce soit, si vous ne voulez pas terminer en pâté pour animal dangereux.
    avatar
    Stanley Danvers
    ******
    ******

    Masculin Taureau Nombre de messages : 18
    Age : 21
    Profession : Élève

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Stanley Danvers le Mar 8 Jan 2013 - 21:03

    Le lycéen traînait furieusement les pieds sur le sol rocailleux alors qu'il suivait l'être froid et antipathique devant lui. Rares était les personnes pour qui l'élève éprouvait une profonde haine, mais cet homme n'avait qu'à se pointer pour détruire son sourire. Ne pouvant malheureusement pas éprouver la satisfaction de réduire en cendre l'inhumain, Stanley laissait bouillonner en lui son mécontentement et sa rage. Que pouvait-il bien faire contre l'attitude abominable d'un professeur? Strictement rien, puisque il n'était malheureusement ni en état d'autorité, ni en état de force. Le silence était probablement l’alliée le plus redoutable de ce sorcier se trouvant en très mauvaise position. Stanley serra les dents en sentant les minuscules flammes qui apparaissaient au bout de ses doigts.

    *Contrôles toi Stan, contrôles toi...*

    Ses pouvoirs, encore très mal maîtriser, étaient pour le jeune sorcier une source d'énergie qui nécessitaient une extrême concentration. Ses émotions pouvaient facilement prendre le dessus et le poussée à la limite de ce qu'il pouvait contrôler. Plus sa colère était imposante dans son esprit, plus les flammes dans ses mains grandissaient. Même son compagnon, Sherlock, commençait à sentir l'agitation de son maître et à être légèrement anxieux. Il tenta de sortir Stanley de ses pensées en couinant et en se promenant, en vain. L'élève de Fero était complètement perdu dans sa réflexion.

    *Comment ose-t-il me traiter de plaie de l'humanité, d'incompétent, d'arrogante et d'imbu de moi-même alors qu'il ne me connait pratiquement pas? Il ne sait rien de moi, alors pourquoi me juge-t-il? C'est les êtres dans son genre qui sont des plaies de l'humanité et qui méritaient d'être enfermer jusqu'à la fin de leur jour...*

    Stanley sentit soudainement la chaleur qui s'échappait de ses mains. Une sphère de flamme incontrôlable tremblait maintenant à sa droite, menaçant une perte de contrôle. Plaçant sa main droite vers l'avant, il projeta les flammes vers le sol pour éviter de blesser qui que ce soit. Certains cailloux au sol furent projeté contre les arbres et un autre directement dans le dos du professeur. Pas assez violemment pour le blesser, mais tout de même assez pour qu'il le constate. Stanley déglutit péniblement. Décidément, c'était loin d'être sa journée aujourd'hui.


    - Je suis navré! Ce n'était pas du tout voulu...

    En fait, peut-être légèrement mais s'il l'avouait, il serait plus que mort.
    avatar
    Seth Haylan
    Aqua
    Aqua

    Masculin Nombre de messages : 9
    Profession : Maître des Potions

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Seth Haylan le Jeu 10 Jan 2013 - 2:05

    Alors qu'ils rejoignaient silencieusement le château, le professeur retourna à ses pensées méprisantes concernant le genre humain. Enfin, silencieusement n'était pas tout à fait, dans ce cas, le mot approprié puisque l'élève qui le suivait marchait en traînant les pieds sur le sol. Et cela commençait d'ailleurs à irriter l'enseignant, qui était déjà d'humeur massacrante. Il soupira furieusement et ferma les yeux un instant. Cet élève incapable allait lui causer des ennuis et une fureur incomparable, il le savait. Il n'y avait qu'à le voir et ça se savait tout de suite. La colère bouillonait ainsi dans Seth, et il la sentait bouilloner dans l'élève derrière lui, cet idiot incapable de contrôler ses émotions. Il n'y avait que les faibles qui faisaient cela: hausser le ton tout de suite, sans maîtriser leur colère, sans tenter de la contrôler le plus longtemps possible. Que les plus sots de la planète, et cet étudiant en faisait vraisemblablement partie.

    Il allait sans dire que Seth haïssait la vermine en tout genre: des incompétants et des plaies pour l'humanité jusqu'aux saletés de rongeurs comme celui qui avait commencé à couiner dans son dos. Alors qu'il ruminait ainsi, Seth vit la forêt s'éclairer brusquement devant lui, et l'air se réchauffer. Et voilà, incapable de contrôler ses émotions, cet élève était le pire des empotés! Une boule de feu fut projetée au sol, et des cailloux percutèrent le dos de l'enseignant.

    Seth inspira.

    - Je suis navré! Ce n'était pas du tout voulu...

    Le professeur se retourna alors très, très lentement. Son regard était plus dur, plus froid que jamais, du moins, c'était ce que croirais l'élève, car Seth pouvait avoir l'air encore plus terrifiant. Il arrivait effectovement à dépasser la limite chaque fois qu'elle semblait atteinte. Son nez était plissé dans une attidue de dédain et de mépris profonds. Un étrange rictus tordit ses lèvres, comme si elles s'étaient retroussées, pareilles à la gueule d'un animal qui grogne. Ses cheveux encadraient son visage en l'assombrissant, et sa cape flottait légèrement autour de lui, balayant lourdement le sol.

    -Vraiment? Voyez-vous, Mr Danvers, vous êtes toujours aussi mauvais menteur qu'il y a quelques minutes de cela. Je devine donc aisément que si ce n'était pas voulu, ce l'était au moins un peu, vu le manque flagrant de respect que vous avez manifesté tout en l'heure, en hausant le ton alors que vous m'attaquiez avec des propos tout à fait inadéquats.

    Le professeur leva une main à la hauteur de son épaule, la paume pointée vers le ciel.

    -J'aurais très bien pu n'en faire qu'à ma tête et laisser le triste sort de votre pauvre petite personne entre les pattes griffues des animaux féroces qui peuplent cet endroit. J'aurais pu jouer au même jeu que vous et défier l'autorité, en vous laissant périr ici même, puis prétendre un petit « accident ». D'ailleurs, je dois avouer que mes doigts me démangent de le faire...

    Alors, Seth s'approcha, tout près du visage de l'élève, puis planta ses yeux glacés dans les siens:

    -Qu'en pensez-vous?

    L'enseignant agita à peine les doigts et un phénomène effrayant se produisit. Une partie de l'eau contenue dans les plantes s'évapora en quelques secondes, puis l'eau présente dans l'air s'amoncella en un énorme nuage gris, épais, qui, en quelques secondes, priva la forêt du peu de lumière prodiguée par la lune. Le noir était complet, et l'enseignant, dans cette froide noirceur, souriait de la façon la plus effrayante qui fut.

    Il y eut un moment où tout sembla s'être figé, puis des gouttes d'eau se mirent à tomber. Froides, fines, elles surprenaient si l'on ignorait que leur arrivée était imminente.

    Tout cela ne dura en réalité qu'une trentainte de secondes. Même si cela pouvait sembler beaucoup, beaucoup plus long. Lorsque Seth fit disparaître l'eau qu'il avait utilisée pour former les nuages, il avait toujours cet horrible sourire peint sur le visage. Et ses yeux vrillaient toujours ceux de cette chose insignifiante qui lui servait d'élève dans cette école.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le calme avant la tempête... [Seth Haylan]

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 6:23