Un plongeon dans l'univers de la magie... Dans notre école, apprenez à maîtriser un des quatre éléments, et devenez un vrai sorcier !


Le forum est actuellement en reconstruction, nous demandons aux membres d'être patients jusqu'à l'aboutissement de nos efforts. Les inscriptions sont néanmoins toujours ouvertes !

    En compagnie des livres

    Partagez
    avatar
    Zajolah Xamendor
    Directrice d'Aera
    Directrice d'Aera

    Féminin Taureau Nombre de messages : 274
    Age : 29
    Profession : Directrice d'Aera/Professeur de Musique Magique

    En compagnie des livres

    Message  Zajolah Xamendor le Mer 26 Oct 2011 - 5:24

    29 Août 2011

    Nous voici trois jours avant la rentrée, avec un chaleureux soleil qui berce de ses rayons le charmant village de Beaux-Balais. Celui-ci, depuis une semaine déjà était très animé. C’était le point de ralliement des jeunes sorciers et des plus grands qui venaient faire leurs courses ou compléter leur matériel avant leur rentrée à la grande école de magie se trouvant non loin : Élément Académie.

    En cette fin d’après-midi, l’agitation se calmait et chacun vaquait à ses occupations, retournant dans son chez soi pour savourer ses derniers instants avec sa famille. Tandis qu’un groupe impressionnant d’amis s’arrêtaient s’acheter une petite friandise avant de remonter le village, une jeune femme élégante allait en sens inverse. Elle marchait d’un pas léger et dansant. Zajolah, vêtue d’une grande et voluptueuse robe à teintes vertes pastels, profitait de cette fin de journée.

    Dans quelques jours une nouvelle page de sa vie allait s’ouvrir. Elle allait enseigner dans une –LA – plus grande école de magie. Sa licorne, restée dans un pré non loin, se reposait et l’attendait en compagnie de ses bagages. Fin prête pour emménager dans sa future vie, elle avait décidé de faire quelques derniers achats afin d’être parfaitement optimale. Choisissant le village de Beaux-Balais, dernière – ou première, cela dépends des points de vue – zone d’habitation près du domaine pédagogique.

    Ses pas la guidaient sur les pavés, ses sens en éveil, Zajolah se mouvait aisément, évitant les jeunes élèves enthousiasmes de voire une nouvelle année s’annoncée devant eux, respirant la douce odeur du pain chaud lorsqu’elle passa devant la boulangerie… Mais elle s’arrêta seulement devant une ancienne enseigne : celle du libraire.

    Bien qu’il fût impossible de s’en apercevoir au premier abord, il était un fait que la jeune femme était aveugle et que le royaume des livres pouvait lui paraître n’être pas le plus adapté. Mais la musicienne avait plus d’un tour dans son sac …

    Sa baguette sortie, Zajolah tapota légèrement la poignée de la boutique qui par le domptage de l’air s’ouvrit et invita la sorcière à entrer dans ce domaine où les manuscrits sont rois.

    A peine eut elle franchit le seuil qu’une toute autre atmosphère s’offrit à elle. Des livres rangés sur des étagères bancales mais ouvragées, un léger rayon de soleil provenant de l’unique petite fenêtre qui atteignait son visage, des feuilles qui se froissent… Ce qui renforçait ce côté paisible c’était que le calme régnait en ce lieu, tranchant avec l’extérieur. Un silence respectueux embaumait cet espace.

    Pourtant, Zajolah savait parfaitement qu’il y avait plusieurs passionnés qui y siégeaient. Elle entendait quelqu’un qui feuilletait un livre avec délicatesse, une autre qui parcourait les étroits rayons, une autre portait une pile de livre impressionnante en continuant d’y entasser d’autres vies de papier, une autre qui pianotait de ses doigts le comptoir impatiemment ce qui expliquait pourquoi le libraire s’était absenter dans l’arrière-boutique. Bref, la présence au milieu de ces bijoux de papier était bien et réelle et rien n’était étonnant : cette librairie avait une belle réputation et les allers et venus étaient fréquents.

    Pour l’heure Zajolah s’y sentait bien : décidemment, cette ambiance l’envoutait. Et elle en profitait, souriant, alors que ses doigts commençaient à effleurer la couverture travaillée d’un vieux livre.
    avatar
    Laoumia Alanizia
    *****
    *****

    Féminin Verseau Nombre de messages : 113
    Age : 21

    Re: En compagnie des livres

    Message  Laoumia Alanizia le Mar 1 Nov 2011 - 18:44

    Lors cette belle journée de fin août , Laoumia voulut aller dans le village de Beauxbalais, pour s'acheter de nouvelles fournitures.

    Notamment un nouveau chaudron pour faire des potions car celui de l'année précédente était percé à cause d'une potion mal réussie. C’est ainsi qu’elle opta pour un beau chaudron rouge, mais son frère Phazzaro, qui l’accompagnait afin de partager ensemble les derniers moments de complicité avant la rentrée de la petite dernière, trouva qu'il était un peu trop voyant alors elle prit finalement un gris, plus classique.

    Puis Son grand frère dut aller à la Fine Baguette pour raccommoder le maintien de sa baguette ( lors d’un duel fait contre un pickpocket qui essayait de s’enfuir, Phazzaro avait réussit à l’immobiliser mais le bandit mordit sa baguette afin de la détériorer) . C’est pourquoi ils virent le marchand de baguettes qui est un ami de leur père ( ils étaient à l’école ensemble ! ) alors ils parlèrent de Quidditch, passion collective. La baguette réparée, les deux Alanizia poursuivirent leur chemin et allèrent dans une boutique où il y avait des balais volants, car un nouveau modèle extra venait de trouver place sur l’étale du vendeur. Tous les deux décidèrent d’en commander un exemplaire, se partageant équitablement la somme. Après ce passage en compagnie des balais, ils se séparèrent : Phazzaro alla dans une boutique non loin de Beauxbalais pour aller s’acheter de nouvelles affaires pour le Quidditch. Alors que Laoumia choisit d’aller au Livres mangeurs.

    Dans cette petite librairie, la jeune fille aux yeux noisette, qui adore livre, était maintenant en train de dévorer un livre avec passion. A peine entrée, elle trouva un petit bijou de papier. C’est pourquoi depuis déjà de longues minutes, dans un coin, elle lisait un nouveau livre romantique: La fée au cœur brisée. Ce livre contait l’histoire d’une fée qui avait trouvé le jeune homme de ses rêves. Mais lui, humain, n’était pas destiné épouser un être fantastique, bien que son cœur partageait le même sentiment que la jolie fée.

    Plongée dans cette histoire palpitante et tellement fantastique, et voulant connaître le dénouement elle a voulut l'acheter. Mais en allant a la caisse, Laoumia bouscula une jeune femme.

    - Excusez moi, je ne vous avez pas vue, vous n'avez rien ? Vous voulez que je face quelque chose pour me faire pardonner ?

    Laoumia était sincèrement désolée. Et cette volonté de se faire pardonner était vraie. Elle attendit alors patiemment la réponse de la jeune femme aux cheveux bruns-argentés.


    Dernière édition par Laoumia Alanizia le Sam 12 Nov 2011 - 17:43, édité 2 fois
    avatar
    Thomas Stocks
    *****
    *****

    Masculin Nombre de messages : 30
    Profession : Élève dans la maison Aéra

    Re: En compagnie des livres

    Message  Thomas Stocks le Ven 11 Nov 2011 - 12:35

    Bientôt la rentrée ! Thomas avait vraiment hâte. La première chose qu’il fit fut de se diriger à la librairie pour acheter ses livres de la rentrée. Il n’aimait pas trop lire, il préférait jouer au Quidditch ou à d’autres activités bien plus distrayantes. Riom, son rat, avait lui aussi l’air surexcité, il passait de son épaule droite à son épaule gauche, puis sur sa tête…

    Le village de BeauxBalais était très animé. Comme toujours d’ailleurs. Il était toujours sûr de faire de bonne rencontre ici. Mais il n’était pas non plus dispensé des mauvaises rencontres… Il arriva aux «  Livres mangeurs » la librairie du village. La façade de cette boutique est vraiment magnifique comme son intérieur d’ailleurs. Il poussa la porte d’entrée et un calme profond vint l’envahir. Ce calme était dû au silence régnant dans la salle par rapport à l’extérieur. Plusieurs personnes feuilletaient des livres grands, petits, énormes comme l’  « Encyclopédie des Géants » ou encore minuscules comme la «  Vie quotidienne des lutins »… Il se dirigea vers le rayon des manuels scolaires qu’il eut, comme d’habitude, du mal à trouver. Tous ces gens autour de lui trouvaient au premier coup d’œil le livre qu’ils voulaient, lui il lui fallait minimum un quart d’heure.
    Il furetait dans les rayons pour trouver ses livres : « Le florilège de sortilèges »… Quel nom…

    Il finit par trouver tous les livres demandés et se dirigea donc vers la caisse. Il vit une fille de son âge qu’il avait déjà rencontré à l’Element, elle était de la maison Aqua et elle s’appelait… Laoumia. Oui c’est ça il s’en souvient maintenant. Laoumia venait de bousculer une jeune femme. Il ne l’avait encore jamais vue. C’était peut-être une simple cliente mais c’était peut-être aussi une nouvelle prof. Il décida de se cacher derrière un rayon en faisant semblant de feuilleter un livre pour les entendre.


    - Excusez-moi, je ne vous avez pas vue, vous n'avez rien ? Vous voulez que je fasse quelque chose pour me faire pardonner ?

    Laoumia avait prononcé ces paroles sincèrement. En levant les yeux de son livre elle vit sur les traits de son visage qu’elle voulait vraiment se faire pardonner. Il recommença à feuilleter en se demandant pourquoi elle était autant stressée d’avoir bousculé quelqu’un. D’accord, il faut demander pardon, mais là, d’après ce qu’il avait compris, c’était encore plus qu’elle voulait, il fallait qu’elle fasse quelque chose pour se faire pardonner. Il attendit la réponse de la femme en se demandant comment elle réagirait.
    avatar
    Zajolah Xamendor
    Directrice d'Aera
    Directrice d'Aera

    Féminin Taureau Nombre de messages : 274
    Age : 29
    Profession : Directrice d'Aera/Professeur de Musique Magique

    Re: En compagnie des livres

    Message  Zajolah Xamendor le Sam 14 Jan 2012 - 12:50

    Alors qu’elle appréciait l’ambiance envoûtante de la librairie, elle se fit soudainement bousculer. Zajolah, se retint au rebord de la fenêtre, légèrement surprise mais en ayant instantanément retrouvé son équilibre. C’était manifestement une jeune fille qui lui avait fait perdre sa stabilité au vu de son parfum fleuri et fruité. Cette réflexion fut immédiate car à peine que Zajolah est compris ce qu’il lui arrivait qu’une voix précipitée et féminine l’aborda

    - Excusez moi, je ne vous avez pas vue, vous n'avez rien ? Vous voulez que je face quelque chose pour me faire pardonner ?


    Ces paroles étaient sincères, c’était perceptible dans le son de la voix de l’inconnue. Et cette façon de tout de suite se porter à son secours, pour une chose assez anodine montrait à quel point elle était bienveillante. Zajolah lui fit un doux sourire, pour la rassurer. Et quelque part dans sa tête elle se fit cette remarque : après tout, elle non plus ne l’avait pas vue…

    - Excuses acceptées ! Et ne t’inquiète pas, tout va bien, merci !


    La jeune femme voulait apaiser son interlocutrice. Il n’y avait rien de grave et cette excuse était venue naturellement. La politesse et la gentillesse de la demoiselle Fleurie était de rigueur est cela fit plaisir à Zajolah. Cependant, elle ne nia pas son aide. Se faire bousculer ne demande par d’action pour se faire racheter mais c’est vrai que cela pourrait être utile à la musicienne

    - Quand à ton aide, je me permets de l’accepter bien volontiers !

    Ne voyant rien, elle avait su se débrouiller seule et savait vivre en autonomie. La magie était d’une grande aide mais il était vrai que le conseil de quelqu’un était toujours utile, à titre que pour chacun des hommes vivant sur cette Terre…

    Mais avant qu’elle ne dise ce à quoi la jeune fille s’aprêtait à faire pour lui rendre service, elle affina son ouïe. Très proches d’elles, une personne feuilletait un livre. Chose tout à fait normal dans une librairie. Oui. Mais l’est-ce vraiment quand les pages défilent les unes après les autres et dans les deux sens ? Cela amusait la jeune femme. Puis elle tourna de nouveau son regard argenté vers la demoiselle.

    -Pardonne-moi, je ne t’ai même pas demandé ton nom ! Comment t’appelles-tu ? Moi, je suis Zajolah Xamendor !

    C’est vrai qu’elle avait oublié ce point fondamental ! Signe de respect avant tout ! Mais elle s’était rattrapée. Très vite, dans sa manière de parler, elle avait instauré une certaine proximité en tutoyant. C’était un choix. Chez les profs, chacun avait sa manière de faire. Pour Zajolah, c’était ainsi. Et puis, il fallait avouer qu’elle-même était encore très jeune et pas si éloignés que serait ses futurs élèves.

    En parlant de proximité, Zajolah profita de cette occasion pour démasquer l’anonyme qui les observaient

    - Et toi, comment t’appelles-tu ?

    En disant cela, elle avait tourné ses yeux dans la direction de l’Aera. Elle l’avait deviné au son que provoquaient les pages quand cette personne les tournait. Elles étaient légère et n’émettait aucun son ! Cependant c’était bel et bien un élève – un futur des siens d’ailleurs ! – car le contact de ses mains sur le papier était très précipité… Et nom de sorciers Aera tournaient soit les pages calmement soit avec l’unique aide de la magie.

    Zajolah lui souriait pour l’inciter gentiment à se joindre à elles.


    [HRP : Pardon pour le temps de réponse ! ]
    avatar
    Laoumia Alanizia
    *****
    *****

    Féminin Verseau Nombre de messages : 113
    Age : 21

    Re: En compagnie des livres

    Message  Laoumia Alanizia le Dim 19 Fév 2012 - 18:55

    Après s'être excusée la jeune femme lui fit un large sourire. Cela rassura Laoumia immédiatement

    - Excuses acceptées ! Et ne t’inquiète pas, tout va bien, merci !

    Laoumia lui fit un sourire gênée : elle était heureuse de constater que la demoiselle ne lui tenait pas rigueur de son acte.

    - Quand à ton aide, je me permets de l’accepter bien volontiers !


    Cela fit plaisir à la jeune Aqua de pouvoir faire un geste pour se rattraper et se faire pleinement pardonner. Cependant, la jeune femme aux cheveux d'argent ne lui dit pas tout de suite ce dont elle devait faire. Au lieu de ça, elle semblait plongée dans ses pensées. Mais cela ne dura pas bien longtemps puisqu'elle retourna son attention vers l'adolescente aux yeux noisettes.

    - Pardonne-moi, je ne t’ai même pas demandé ton nom ! Comment t’appelles-tu ? Moi, je suis Zajolah Xamendor !

    Aussitôt qu'elle entendit le prénom de son interlocutrice, Laoumia le trouva fort joli. Et au fil des paroles prononcées, la jeune fille en avait profiter pour mieux l'observer. Elle se disait qu'une jeune femme avec d'aussi beaux cheveux, elle n'en croisait pas tous les jours. C'était certainement une femme très originale et dynamique ( au vu du ton qu'elle avait employé)

    Poliment, Laoumia lui répondit d'une voix enjouée.

    - Ça ne fait rien. Je m'appelle Laoumia Alanizia, enchantée de faire votre connaissance madame.

    En attendant la réponse de Zajolah, celle-ci regarda sur le côté. Laoumia, intriguée, suivit son regard. C'est alors qu'elle découvrit Thomas Stocks . Laoumia le connaissait vaguement car ils étaient de la même année et suivaient des cours en commun, mais rien de plus.

    - Et toi, comment t’appelles-tu ?

    Surprise, Laoumia l'était mais cella lui semblait normal que le jeune garçon les rejoigne pour faire plus ample connaissance. C'était l'occasion au jamais d'en apprendre plus sur son compte.
    avatar
    Thomas Stocks
    *****
    *****

    Masculin Nombre de messages : 30
    Profession : Élève dans la maison Aéra

    Re: En compagnie des livres

    Message  Thomas Stocks le Mar 15 Jan 2013 - 18:09

    La dame aux cheveux argentés se releva assez rapidement, elle n’avait perdu l’équilibre qu’un court instant. Malgré le fait qu’elle vienne de se faire bousculer, le jeune discerna un sourire sur ses lèvres puis elle répondit :

    - Excuses acceptées ! Et ne t’inquiète pas, tout va bien, merci !

    Si c’était bien une professeure, elle n’avait pas l’air sévère comme ceux qu’il avait l’habitude de côtoyer tous les ans. Peut-être qu’une matière sera sympas cette année ?

    - Quand à ton aide, je me permets de l’accepter bien volontiers !

    Une aide pour quoi ? Il n’ait rien arrivé à cette dame… Mais en même temps, si l’on proposait de l’aide à Thomas, il l’accepterait sans hésiter… Certains diront que c’est par simple politesse, lui dira que de l’aide peut toujours servir. Pour l’instant, il ne savait toujours pas qui était cette femme, et c’était pourtant ce qui l’intriguait le plus… Elle avait des yeux argentés, magnifiques, ils retenaient son attention et il se demandait pourquoi ils étaient de cette couleur. Peut-être que comme lui, ce n’était pas tout à fait naturel, pourtant, ce n’était pas du tout l’impression que cela lui donnait…

    - Pardonne-moi, je ne t’ai même pas demandé ton nom ! Comment t’appelles-tu ? Moi, je suis Zajolah Xamendor !

    Zajolah Xamendor… Il ne se souvient pas avoir entendu parler d’une professeure qui s’appellerait de cette façon. Peut-être que finalement, il se cachait ici pour rien. « La curiosité est un vilain défaut » dit-on. Mais Thomas n’a jamais été d’accord avec ce proverbe…

    - Ça ne fait rien. Je m'appelle Laoumia Alanizia, enchantée de faire votre connaissance madame.

    La femme tourna ensuite son regard argenté vers lui. L’avait-elle vu ? Si oui, que pensait-elle du fait qu’il écoutait une conversation qui ne lui était pas destinée ? IL décida de continuer de tourner les pages de son livres comme si de rien n’était, peut-être que cela ferait illusion.

    - Et toi, comment t’appelles-tu ?

    Ça n’a pas fait illusion… Il ne voyait pas d’autres solutions que de lui répondre, il pouvait très bien partir et faire comme s’il n’avait pas entendu ces paroles. Mais la curiosité faisait de nouveau surface, et il se disait que tant qu’à en être arrivé jusque-là, autant essayer d’en savoir plus…
    Il se tourna donc vers les deux jeunes femmes qui le regardaient. Pas de doutes, c’est bien à lui qu’elles parlaient. Il essaya de répondre en masquant sa gêne.


    -Je suis Thomas Stocks, enchanté Madame.

    Rien de plus tant qu’il ne saurait pas comment elle réagirait à cet « espionnage ». Il attrapa Riom alors que celui-ci commençait à s’exciter et le mis dans sa poche de veste au niveau de sa poitrine. La librairie était calme, pourtant quelques yeux accusateurs se tournèrent vers le petit groupe, sûrement du au bruit que provoquait la conversation…

    *J’aime pas les livres mais j’aime pas non plus les lecteurs : toujours à vouloir qu’il y ait le plus grand silence autour d’eux…*

    Mais le rat s’échappa de sa poche et avant que Thomas n’ait pu faire quoi que ce soit, il se dirigea Vers Zajolah Xamendor, comme s’il avait senti une bonne aura. Alors le jeune homme regarda plus attentivement cette dernière. Qui était-elle, si elle ne lui disait pas, il allait lui demander sans plus de détours…


    [HRP] Hey ! J'espère que je ne vous ai pas trop fait attendre... Désolé... Vraiment...

    Contenu sponsorisé

    Re: En compagnie des livres

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Sep 2017 - 22:27